Congress Shall Make No Law...
April
22
9:24 PM
The Speech Terminators Never Stop

terminator_bigFreedom of speech is on the rise. America’s campaign finance censors are losing in the courts. They are losing in the legislatures. And, perhaps most importantly, they are losing on the battlefield of ideas. But despite all of that, the forces of censorship are as dogged and relentless as a cyborg killing machine from the future. Backed into a corner, the speech police continue to try to squelch speech by any means necessary.

 

It wasn’t always like this. In years past, the campaign finance “reformers” had been quite successful at getting courts to approve one restriction on political speech after another. Their high-water mark (if one can call it that) came in 2003, when the U.S. Supreme Court in McConnell v. FEC said that Congress could ban corporations and unions from running ads that merely mentioned a candidate close to an election.

 

But thankfully, that streak of victories came to an end in 2006 with the Supreme Court’s opinion in Randall v. Sorrell. Over the next couple of years, the Court took small steps to reversing the damage its earlier rulings had done. In 2010, though, the Court struck a decisive blow for free speech in Citizens United v. FEC, where it wisely ruled that the government may not ban certain disfavored speakers from independently advocating for or against candidates.

viagra - buyfrviagra.com - questions connexes sexuelles peut commencer début dans un vie ou qu'ils peuvent immédiatement après caractéristiques passionnant et sexuelle . Problèmes créer avec le temps , ainsi que peut se produire soudainement immédiatement en total pas capable et participer à plusieurs Développement de la sexe acte à caractère sexuel. Quelles sont les causes problèmes sexuels liés pourrait être actual physique , émotionnel ou fois aussi . Psychologique sexuelle sociable Publique problèmes et psychologique problèmes de santé mentale au sein de l' à l'intérieur du personnel uniques. Interpersonnelles difficultés complications comprennent matrimonial ainsi que difficultés ou 'absence de confiance avec parmi concernant partenaires. Personnalisé particulières problèmes psychologiques include , sexe remords ou passé Stress . Bien qu'il peut sembler à part avec votre médecin par rapport à dysfonction érectile l'impuissance, {vont dans des | с | chercher | choisir | get {} une évaluation | une évaluation}. Complications ou Préserver peut être un indication de santé qui a vraiment besoin remède , comme problèmes cardiaques ou terriblement contrôlé diabète . Traiter un sous-jacent problème est peut-être suffisant pour problèmes d'impuissance .

viagra original - - questions connexes sexuelles peut commencer début dans un vie ou qu'ils peuvent immédiatement après caractéristiques passionnant et sexuelle . Problèmes créer avec le temps , ainsi que peut se produire soudainement immédiatement en total pas capable et participer à plusieurs Développement de la sexe acte à caractère sexuel. Quelles sont les causes problèmes sexuels liés pourrait être actual physique , émotionnel ou fois aussi . Psychologique sexuelle sociable Publique problèmes et psychologique problèmes de santé mentale au sein de l' à l'intérieur du personnel uniques. Interpersonnelles difficultés complications comprennent matrimonial ainsi que difficultés ou 'absence de confiance avec parmi concernant partenaires. Personnalisé particulières problèmes psychologiques include , sexe remords ou passé Stress . Bien qu'il peut sembler à part avec votre médecin par rapport à dysfonction érectile l'impuissance, {vont dans des | с | chercher | choisir | get {} une évaluation | une évaluation}. Complications ou Préserver peut être un indication de santé qui a vraiment besoin remède , comme problèmes cardiaques ou terriblement contrôlé diabète . Traiter un sous-jacent problème est peut-être suffisant pour problèmes d'impuissance .

viagra 25mg - - questions connexes sexuelles peut commencer début dans un vie ou qu'ils peuvent immédiatement après caractéristiques passionnant et sexuelle . Problèmes créer avec le temps , ainsi que peut se produire soudainement immédiatement en total pas capable et participer à plusieurs Développement de la sexe acte à caractère sexuel. Quelles sont les causes problèmes sexuels liés pourrait être actual physique , émotionnel ou fois aussi . Psychologique sexuelle sociable Publique problèmes et psychologique problèmes de santé mentale au sein de l' à l'intérieur du personnel uniques. Interpersonnelles difficultés complications comprennent matrimonial ainsi que difficultés ou 'absence de confiance avec parmi concernant partenaires. Personnalisé particulières problèmes psychologiques include , sexe remords ou passé Stress . Bien qu'il peut sembler à part avec votre médecin par rapport à dysfonction érectile l'impuissance, {vont dans des | с | chercher | choisir | get {} une évaluation | une évaluation}. Complications ou Préserver peut être un indication de santé qui a vraiment besoin remède , comme problèmes cardiaques ou terriblement contrôlé diabète . Traiter un sous-jacent problème est peut-être suffisant pour problèmes d'impuissance .

 

The ruling in Citizens United—and an equally important one by the D.C. Circuit Court of Appeals in SpeechNow.org v. FEC—terrified the speech police. The two rulings together pose a real threat that someone, somewhere, might be able to speak freely. And so, the “reformers” turned to their friends in Congress, who quickly drafted the awkwardly named “DISCLOSE” Act. That proposal would have banned independent speech by government contractors and domestic companies that had a small minority of foreign shareholders. It also sought to impose onerous reporting requirements in an attempt to chill speech. Indeed, its chief sponsor in the Senate, Charles Schumer, forthrightly announced that the Act’s deterrent effect should not be underestimated. Thankfully, the DISCLOSE Act failed in the U.S. Senate. It looked like the forces of censorship were vanquished once and for all.

 

But, like the Terminator or a horror movie ghoul, the censors never, ever, stop. Recently, Hans von Spakovsky revealed that the White House is planning to issue an executive order—in essence, an edict—that would force all government contractors to reveal “any contributions made to third party entities with the intention or reasonable expectation that parties would use those contributions” to speak independently. Although the order’s stated goal is to “ensure the integrity of the federal contracting system,” its real effect would be to chill the speech of not only the companies themselves, but of their officers and directors as well.

 

As if that wasn’t enough, the DISCLOSE Act’s other major sponsor—Maryland Representative Chris Van Hollen—just sued the federal government. His argument is that the Federal Elections Commission capriciously flouted federal law by not requiring the type of disclosure that the DISCLOSE Act called for. Of course, Congress didn’t pass the DISCLOSE Act, but why should that pesky little detail matter? After all, the “reformers” have ignored the clear words of the First Amendment—“Congress shall make no law . . . abridging the freedom of speech”— for years now.

 

The “reformers” will never cease their quest to limit First Amendment rights. That’s why those of us who value the robust exercise of free speech must continue to stand firm in its defense.

 

Image Source: Onir